Mgr André Marceau ouvre l’année par une lettre pastorale, véritable feuille de route pour le diocèse tout entier.

Voilà cinq mois que Mgr André Marceau est arrivé dans le diocèse de Nice. Son installation à la tête de l’Église catholique des Alpes-Maritimes s’est déroulée le 11 mai dernier au Palais Nikaia, où plus de cinq mille fidèles, amis, anciens paroissiens, l’ont accueilli et remercié.
Depuis cette date, notre évêque a sillonné le département, de son rivage aux sommets des montagnes. Il a pris le pouls d’un territoire de plus d’un million d’habitants, rencontré des réalités paroissiales, économiques, sociales et culturelles.

Prêtre, le proposer, qui osera l’aventure ?

Lettre pastorale de Monseigneur André Marceau, évêque de Nice aux communautés catholiques des Alpes-Maritimes.

Introduction

“Avec la force de l’Esprit, vous serez mes témoins.” Ac 1, 8

Cette phrase ouvre le cahier synodal de 2009. Parole d’envoi en mission pour les Apôtres, source de confiance et appel à évangéliser, elle conduit aujourd’hui la marche de l’Église diocésaine et des baptisés.

Cette parole du Christ nous habite comme elle a habité les Apôtres. Elle nous assure de la présence du Maître de la Mission, l’Esprit Saint, et de sa force toujours offertes.

Cette parole du Christ nourrit notre Espérance.
Cette parole du Christ est expérience quotidienne.
Cette parole du Christ nous inscrit toujours dans la
dynamique de la mission de l’Église,

– Peuple habité et fort de la Présence de l’”Esprit de Pentecôte” toujours à l’œuvre malgré les réticences, les résistances et le péché des baptisés,
– Peuple de témoins du Ressuscité,
– Peuple dont Il est la pierre de fondation,
– Peuple envoyé pour annoncer de quel Amour Dieu aime la terre des hommes et appelle chacun au bonheur de sa rencontre,
– Peuple donnant à voir par sa vie le Visage de son Dieu, en Jésus son Fils, premier né de la Création nouvelle.

L’Esprit, puissance d’Amour et de Vie ouvre les cœurs, suscite toujours des témoins, donne à l’Église du Christ de se garder fidèle et missionnaire.
L’Esprit ouvre toujours la route de l’Église et donc celle
de chacune de nos communautés, à la lumière de l’expérience du Christ :

Il vint à Nazareth, où il avait été élevé.
Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.
Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre.

(Luc 4, 16-21)

L’Église vit toujours dans l’“aujourd’hui” de la mission de son Seigneur. C’est sa fidélité. Notre Église des Alpes-Maritimes à travers ses communautés diverses et les engagements généreux de bien des baptisés, témoigne de cette présence de l’Esprit Saint, premier acteur de la mission.

Nous vous invitons à télécharger la totalité de la lettre pastorale en cliquant sur le lien ci-après :

Télécharger

Lettre pastorale de Mgr Marceau

Téléchargez la lettre pastorale au format .pdf

Télécharger