En survolant le site internet de la Maîtrise, vous découvrez plus de cent dix années en quelques pages.

La Maîtrise demeure telle qu’au premier jour, fidèle au poste et remplissant au mieux son service d’animation liturgique, Cela n’est pas dû au hasard, mais est le fait d’un travail commun de longue haleine.

La Maîtrise est en effet et d’abord un rassemblement, un groupe de personnes d’âges différents, d’origine et de condition différentes, mais animées d’une même foi, d’un même amour de la musique sacrée. C’est ce qui doit réaliser l’unité, l’homogénéité, le lien entre tous.

La Maîtrise est un rassemblement, un groupe de personnes qui chantent. Quand on e la chance ou la responsabilité de chanter en soliste, on peut se permettre toutes les fantaisies.

On n’engage que soi ! Quand on chante en groupe, on fait partie d’un tout, astreint à une discipline, à un travail commun, à une communion, absolument nécessaires pour l’efficacité de l’ensemble. Cela ne s’improvise pas. Chacun, à sa place, avec ses moyens et sa personnalité, est absolument indispensable, irremplaçable. S’il ne joue pas pleinement son rôle, s’il ne prend pas ses responsabilités ou les laisse prendre aux autres, s’il n’est pas assidu au travail des répétitions, c’est tout l’ensemble qui en pâtit.

Enfin, la Maîtrise est un groupe de personnes qui chantent la gloire de Dieu. Une chorale qui veut être expressive, qui veut faire de la musique, qui veut communiquer son émotion à l’auditoire, doit croire à ce qu’elle interprète.
A combien plus forte raison, la Maîtrise, qui elle, s’adresse à Dieu, doit-elle être animée et habitée par cette foi et cet amour de Dieu et du prochain dont saint Paul écrit : « Si je n’ai pas l’amour, je ne suis qu’un bronze sonore ou qu’une cymbale qui ne fait que du bruit… » (1er Epître aux Corinthiens, chapitre 13 ).

Bien des choses ont été réalisées dans ce sens. Beaucoup reste encore à faire. Puissent le Seigneur, le temps et l’aide précieuse et efficace des fidèles nous aider à poursuivre notre quête du beau et de la perfection.

Un dernier mot pour dire que la Maîtrise accueille avec joie toutes les personnes attirées par le chant choral et plus particulièrement par la musique sacrée. Il suffit d’avoir de la voix, de la bonne volonté, l’envie de travailler régulièrement et de se faire connaître à la cathédrale.